Quel genre de conversation est inapproprié entre un patron et un employé ?

Quel genre de conversation est inapproprié entre un patron et un employé ?

février 5, 2021 0 Par eva

Faites attention à ce que vous dites lors d’une conversation sur le lieu de travail. Que ce soit l’employeur ou l’employé qui engage une conversation inappropriée, les conséquences risquent d’être négatives pour les deux. Les patrons qui engagent habituellement de telles conversations peuvent se voir réprimandés pour avoir enfreint les politiques de harcèlement ou éventuellement se retrouver devant un tribunal et être poursuivis en justice. Un employé peut se voir refuser une promotion attendue ou même perdre son emploi.

Comparution personnelle

Les commentaires de nature personnelle peuvent être considérés comme acceptables en fonction de votre environnement de travail, mais il est généralement préférable de les éviter. Vous ne devez pas être offensé par un compliment sur votre nouvelle coiffure ; cependant, la limite peut facilement être franchie si votre patron s’attarde sur votre coiffure, en faisant des commentaires répétés ou exagérés sur l’aspect flatteur de vos cheveux. De même, les commentaires sur votre tenue, votre perte de poids ou votre apparence générale sont inappropriés, à moins qu’ils ne soient pertinents pour le travail que vous faites.

La politique et la religion

Il est généralement sage d’éviter les discussions sur la religion et la politique au travail. Même si l’employeur et l’employé semblent avoir des points de vue similaires sur ces sujets, une fois la conversation approfondie, des préjugés particuliers peuvent être révélés et des désaccords peuvent survenir. Le patron peut perdre le respect pour un employé qui semble avoir un point de vue extrémiste, et ces sentiments peuvent obscurcir les évaluations futures des performances professionnelles.

Les sujets personnelles pour l’employé

Les patrons ont souvent accès aux informations personnelles d’un employé. Il est extrêmement inapproprié que ces informations soient partagées avec un autre employé. Même si l’autre employé peut être directement affecté par l’absence prochaine d’un collègue, il n’est pas nécessaire de lui donner des détails sur l’état de santé qui est à l’origine du congé. De même, si une personne sur le lieu de travail traverse un divorce particulièrement pénible, il n’est pas approprié de partager cette information avec d’autres employés. Rien de ce qui a été dit au patron à titre confidentiel ne doit être évoqué dans une conversation avec quelqu’un d’autre. Il convient également d’éviter de savoir qui sort avec qui et de faire d’autres commérages.

Blagues et sujets non professionnels

Bien que l’humour sur le lieu de travail puisse être sain et agréable, il n’y a pas de place pour les blagues à caractère sexuel ou raciste. Se moquer des autres employés de l’organisation doit également être considéré comme interdit. Tout sujet de conversation qui n’est pas en rapport avec le travail que vous effectuez est inapproprié pour un patron et un employé, quelle que soit la durée de la conversation. Par exemple, des discussions approfondies sur des émissions de télévision ou des films sont inappropriées parce qu’elles vous privent du temps nécessaire à votre travail.